LA VÉRITÉ SUR LE SUCRE

Sugar
Par Cherri Megasko

nutrition

Quand quelqu'un décrit un plat comme « une assiette qui provoquera une attaque », à quoi pensez-vous ? Peut-être à un steak et des œufs avec des frites ? L'image la plus courante qui vient à l'esprit est sans doute une assiette de beignets accompagnée d'une bonne dose de soda. 

Le sucre. C'est le dernier aliment en date qui attire l'attention des chercheurs et des professionnels de la santé. Certains disent qu'il présente un risque plus élevé d'hypertension que le sel et affirment qu'il peut provoquer une crise cardiaque mortelle. Ce sont des accusations relativement graves, si bien que nous avons mené notre propre enquête afin de découvrir la vérité sur le sucre et ses effets sur la santé. Voici ce que nous avons appris.

1. Contrairement à l'obésité, le sucre ne provoque pas d'hypertension ou de crise cardiaque. 

« Certaines études indiquent que les régimes riches en sucre diminuent les niveaux de bon cholestérol (HDL) », déclare Joan Salge Blake, RD, professeure agrégée en nutrition à l'Université de Boston et porte-parole de l'Academy of Nutrition and Dietetics. « Mais ces études n'établissent pas un lien de cause à effet ». Ce dont nous sommes sûrs, poursuit Blake, est que l'obésité peut provoquer une maladie cardio-vasculaire. « Le sucre n'est pas mauvais », dit-elle, « Mais trop de sucre peut l'être. Le problème, c'est l'excès de calories causant l'obésité, qui augmente la tension artérielle et entraîne un risque de diabète et de crise cardiaque ».

2. Le sucre n'augmente pas la masse graisseuse de façon plus importante que d'autres aliments.

Strictement parlant, en matière de prise de poids une calorie est une calorie. « Dans un régime, tous les aliments apportent des calories et si on consomme trop de calories, quelle qu'en soit la source, on prend du poids », signale Susana Sokolovsky, PhD, CFS, spécialiste agréée en agro-alimentaire et vice-présidente de l'Argentine Association of Food Technologists. 

Connaissant maintenant les faits, quelle serait la stratégie nutritionnelle à adopter concernant le sucre ? 

Bien que le sucre en soi ne pose pas de problème, il n'est pas non plus raisonnable d'inclure régulièrement au menu des crêpes et des pâtes (n'oubliez pas que tous les glucides sont transformés en sucres simples pendant la digestion). Vous connaissez l'expression « calories vides » : les aliments riches en sucre ont peu ou pas du tout de valeur nutritive, et quand vous comptez les calories, vous voulez être sûre que ces calories comptent vraiment.

1. Manger des aliments entiers.

Consommer une variété de fruits, légumes, grains entiers et produits à base d'aliments complets procure tout un éventail de vitamines, minéraux, antioxydants et phytonutriments pour rester en bonne santé.

2. Juste boire de l'eau.

Les sodas, les boissons énergétiques et pour sportifs sont la première source de sucres ajoutés dans notre alimentation, déclare Blake, et il est facile d'ingurgiter la grande quantité de calories vides contenues dans une boisson. Elles se digèrent vite et ne créent pas une sensation de satiété comme le font les aliments. Une grande cannette de soda orange correspond à 238 calories; et il faudrait manger un peu plus de 3 oranges navel pour obtenir la même quantité. 

3. Limiter les petites douceurs aux occasions spéciales.

« Manger des gâteaux, sucreries et cookies n'a rien de foncièrement mauvais en soi » déclare Blake, « mais qu'en est-il si on décide d'en consommer tous les jours ? »  

Non pas que le fait de manger des beignets présente un danger pour la santé, mais en consommer en trop grande quantité, parallèlement à une alimentation non équilibrée, pourrait entraîner de graves problèmes de santé.

Pour voir ce contenu, vous devez accepter les cookies sur ce site.

Autoriser les cookiesRefuser