L’importance d’une bonne hydratation

14.08 curves article
Par Curves

santé

Il est essentiel de bien s’hydrater lorsqu’on s’entraine en club ou dans le cadre de toute activité sportive. C’est pourquoi, chez Curves, nous pensons qu’il est important de mettre l’accent sur les bienfaits d’une bonne hydratation sur la santé.

Comment rester hydratée lorsqu’on s’entraine en club ?

L’eau représente en moyenne 60% de notre poids corporel et est indispensable au bon fonctionnement de l’organisme. C’est pourquoi, lorsque vous vous entraînez, la quantité de liquide dans l’organisme doit toujours respecter un certain équilibre. Mais comment faire pour bien s’hydrater ?

  • Commencez par avoir toujours sur vous une bouteille d’eau (de préférence réutilisable) pour ne pas prendre le risque de craquer pour des boissons sucrées, moins saines et surtout bien moins hydratantes.
  • Privilégiez autant que possible l’eau ou une boisson enrichie en électrolytes (sodium, magnésium et potassium). N’hésitez pas à intégrer dans votre alimentation des fruits et légumes, naturellement riches en eau.
  • Nous vous conseillons de boire tout au long des 30 minutes de votre circuit d’entraînement pour rester bien hydratée (par petites gorgées).
  • Vous n’aimez pas spécialement l’eau ? Pourquoi ne pas lui donner un peu plus de saveur grâce à des arômes naturels tels que des fraises, des citrons, de la menthe ou encore quelques tranches de concombre ? Vous pouvez également acheter une bouteille d’eau avec infuser pour profiter de votre eau aromatisée où que vous soyez.

Pourquoi est-il primordial que le corps reste bien hydraté ?

Nous pensons souvent que s’hydrater signifie seulement boire après avoir fait de l’exercice. En réalité, l’hydratation corporelle est un sujet beaucoup plus vaste qui commence bien avant l’exercice physique !

Le bilan hydrique du corps humain

Pour que l’organisme fonctionne correctement, il est essentiel que le bilan hydrique du corps reste constant. Le bilan hydrique correspond aux entrées et sorties de l’eau dans le corps, qui représente entre 55 à 65% de notre poids.

En effet, l’organisme est programmé pour maintenir la température corporelle constante. Pour y parvenir, il exploite principalement la transpiration et la perte physiologique d’eau à travers la peau ou les voies respiratoires.

C’est pour cela qu’il est important de compenser la perte d’eau due à l’exercice, surtout en été.

Les principales causes de la déshydratation

Bien que la cause la plus commune soit le fait de ne pas boire suffisamment, de nombreux facteurs peuvent entraîner une déshydration, parmi lesquels :

  • Le cycle menstruel : lorsque vous êtes en phase menstruelle, les niveaux d’œstrogènes et de progestérone de votre corps peuvent affecter négativement le niveau d’eau dans votre corps. En cette période du mois, profitez-en donc pour boire un verre d’eau supplémentaire !
  • Un régime pauvre en glucides : ces nutriments, comme le riz ou les pâtes, fournissent des liquides utiles pour le corps et aident à les maintenir. Si vous cherchez à perdre du poids en mangeant moins de glucides, n’oubliez pas de boire plus d’eau pour obtenir un niveau d’hydratation correct.
  • Le stress : les glandes surrénales sont non seulement responsables de la production de l’hormone de stress, mais elles s’occupent également de maintenir les niveaux d’électrolytes et de fluides corporels. Quand ils travaillent trop et que nous sommes stressées, ils peuvent causer une déshydratation.
  • Une faible consommation de fruits et légumes : ces aliments comptent parmi les principales sources de liquides et, s’ils ne sont pas consommés en quantité adéquate, peuvent conduire à la déshydratation.

Les effets de la déshydratation sur le corps humain

Lorsque nous ressentons la sensation de soif, c’est déjà le signe que notre corps se déshydrate, ce qui peut conduire à d’autres symptômes comme le manque de concentration et la somnolence, la bouche sèche et pâteuse, les yeux un peu gonflés ou encore une légère constipation.

Les principaux risques liés à la déshydratation

Lorsque vous ne buvez pas suffisamment, il réduit la quantité de sang qui circule dans le corps diminue et cela peut rapidement affecter les organes importants tels que le cœur, les reins, le cerveau et les poumons. Mais aussi les yeux, les muscles et la peau.

Combien d’eau faut-il boire ?

Si vous vous demandez combien d’eau vous devriez boire pendant la journée, la réponse n’est hélas jamais la même pour tout le monde : cela dépend de nombreux facteurs, y compris le poids corporel, et les besoins en hydratation peuvent varier grandement d’une personne à l’autre.

Cependant, il existe quelques règles de base auxquelles il est possible de se référer. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) recommandent aux femmes de consommer entre 1 et 1,5 litres d’eau par jour. Et la bonne nouvelle est que cette quantité d’eau peut être obtenue en considérant toutes les principales sources de liquides, comme les boissons et les aliments.

Comment savoir si vous ne buvez pas assez ?

Quand vous ne buvez pas assez, votre corps commence à vous envoyer des signaux précis ! En voici 5 qui méritent une attention particulière :

  • Sensation de fatigue : si votre corps n’est pas assez hydraté, le sang circule plus difficilement et est moins oxygéné. Et c’est tout l’organisme qui en fait les frais, provoquant ainsi de fréquents maux de tête, une somnolence et un sentiment général d’épuisement.
  • La peau sèche : lorsque vous êtes déshydratée, l’eau est libérée par les cellules de la peau pour être transportée vers les organes vitaux et, par conséquent, la peau devient plus sèche.
  • Une diminution de la concentration : notre cerveau est composé d’environ 90% d’eau et c’est pourquoi il est le premier organe à montrer des signes de déshydratation. Le manque de liquide dans le cerveau peut affecter la mémoire, la capacité de concentration et même l’humeur.
  • La constipation : l’eau contribue également à la bonne mobilité intestinale. C’est pourquoi nous recommandons toujours à ceux qui souffrent de constipation de boire plus!
  • Des crampes : un déséquilibre électrolytique peut également provoquer des crampes musculaires fréquentes.
  •  Une urine foncée : la couleur idéale de l’urine doit être transparente ou jaune paille. Si elles restent plus sombres le jour même après avoir bu, cela signifie que vous n’avez pas consommé assez d’eau pour les diluer.

Fruits et légumes : quels sont les aliments les plus hydratants ?

L’eau n’est pas la seule source d’hydratation ! Il existe de très nombreux aliments naturellement riches en eau que nous pouvons choisir à table pour être sûre de consommer la bonne quantité de liquides. 

Mais quels sont-ils ?

Les premières places sont attribuées au concombre, à la laitue et au céleri, particulièrement indiqués si vous voulez préparer d’excellents jus de légumes. Mais aussi les tomates, la courgette, le radis rouge, les épinards, les brocolis et le chou-fleur. 

Parmi les fruits, sont principalement riches en eau : la pastèque, le melon, les fraises, les oranges et les mandarines.

Rester hydratée pendant l’entraînement Curves

Voici nos conseils pour vous assurer une hydratation optimale pendant vos séances d’entraînement cet été :

  • Boire la veille : si vous vous entraînez le matin, n’hésitez pas à boire quelques verres d’eau avant de vous coucher et juste après le réveil le lendemain. Et si vous n’aimez vraiment pas boire de l’eau au réveil, ajoute-y un petit jus de votre fruit préféré.
  • Un verre à la fois : une étude publiée sur Nutrition Reviews a montré que le corps absorbe les liquides plus rapidement quand vous buvez un verre d’eau à la fois. Rappelez-vous en lorsque vous ferez une pause pendant votre séance d’entraînement !
  • Éviter les aliments déshydratants : notamment les boissons qui contiennent de la caféine comme le café, le thé et l’alcool.
  • Mesurer votre hydratation : pour y arriver, vous pouvez remplir une bouteille d’eau entière pour votre entraînement. À la fin, vous pourrez ainsi évaluer combien d’eau vous avez bu.
  • Intégrer les électrolytes : potassium, sodium, calcium et magnésium. Ces minéraux sont importants parce qu’ils aident les cellules à fonctionner correctement pour que vous ayez l’énergie nécessaire pour votre entraînement ! Mais dans quels aliments se trouvent-ils?
    - Potassium : épinards, raisins, mûres, carottes, pommes de terre, oranges, pamplemousses, bananes, eau de coco et avocat.
    - Sodium : la plupart d’entre nous en consomment généralement plus que ce dont ils ont besoin dans leur alimentation quotidienne.
    - Calcium : lait, fromage, yaourt, légumes à feuilles vertes, sardines, saumon et aliments à base de soja comme le tofu et l’edamame.


Si vous souhaitez découvrir tous les avantages du programme Curves, réservez immédiatement une consultation gratuite ou contactez le Club Curves le plus près de chez vous.

Pour voir ce contenu, vous devez accepter les cookies sur ce site.

Autoriser les cookiesRefuser