Comment cesser de «manger ses émotions»

11032020 blog
Par Curves

santé

Utiliser la nourriture comme refuge et consolation pour endurer le stress émotionnel ou professionnel est une attitude plus courante que vous ne pouvez l'imaginer.

Manger est souvent le moyen le plus simple et le plus immédiat de supprimer ou d'apaiser les émotions négatives, mais malheureusement cela ne les résout pas. Au contraire, cela vous fait vous sentir encore moins bien. La faim émotionnelle est une impulsion qui part de la tête et non de l'estomac.

 

Les causes

Les raisons peuvent être diverses :

  • sentiments de déception, de colère, de culpabilité ou d'impuissance, qui ont le pouvoir de transformer la nourriture en la seule récompense ou forme de consolation ;
  • problèmes d’amour
  • stress au travail
  • ennui ou sentiment de vide
  • solitude
  • se sentir coincée dans une situation
  • faible estime de soi

 

Qu'est-ce que la faim émotionnelle et comment la reconnaître

La faim émotionnelle est très puissante, et il est très facile de la confondre avec la faim physique. Mais les symptômes suivants peuvent vous aider à la reconnaître et donc à apprendre à gérer vos envies irrésistibles de grignotage :

  • la faim émotionnelle survient soudainement et doit être satisfaite immédiatement

  • vous êtes attirée par une malbouffe bien spécifique, comme une pizza ou un gâteau au chocolat, et tout autre type de nourriture plus saine ne vous satisfaira pas

  • la faim ne vient pas d'une sensation dans votre estomac, mais de la tête : elle vous rappelle des goûts et des odeurs spécifiques, comme un désir qui vous colle à la peau

  • en général, vous n’êtes pas consciente de ce que vous mangez : avant de vous en rendre compte, vous avez déjà vidé un paquet de chips entier ou un bol de crème glacée

  • vous ne vous sentez jamais satisfaite même lorsque vous avez fini de manger et que votre estomac est plein

  • la faim émotionnelle conduit souvent à des regrets, de la culpabilité ou de la honte alimentant ainsi un cercle vicieux

 

Comment résister aux envies

L'identification de la cause est une première étape très importante pour résoudre le problème.

Quelles situations, lieux ou sentiments vous poussent à chercher une consolation dans la nourriture ? La plupart du temps, la faim émotionnelle est liée à des sentiments désagréables, mais elle peut également être déclenchée par des émotions positives. Les causes les plus courantes sont liées au stress, aux souvenirs ou aux influences sociales. Par exemple, avez-vous déjà mangé pour soulager l'ennui ou pour combler un vide ? Quelles habitudes alimentaires dérivent de votre enfance ? Mangez-vous plus nerveusement lorsque vous êtes en compagnie d'autres personnes ?

 

Voici d'autres conseils utiles :

  • Tenez un journal alimentaire où vous y notez vos émotions : qu'avez-vous mangé, que s'est-il passé, qu'avez-vous ressenti en mangeant et qu'avez-vous ressenti par la suite. Cela vous aidera à mettre en évidence vos stimuli émotionnels alimentaires et comment y faire face.

  • Trouvez un moyen pour décharger votre stress : l'activité physique est d'une grande aide ! Grâce à la libération d'endorphines, elle vous aide à vous sentir plus heureuse et plus satisfaite, ainsi qu'à augmenter votre niveau d'énergie.

  • Attendez 5 minutes avant de céder à la tentation : vous vous donnez ainsi l'occasion de comprendre ce qui vous arrive émotionnellement et, même si vous finissez par engloutir quelque chose, vous comprendrez mieux pourquoi vous l'avez fait.

  • Apprenez à reconnaître et surtout à accepter vos sentiments, même négatifs : lorsque nous ne réprimons pas nos émotions, les sentiments les plus douloureux diminuent et perdent leur pouvoir sur nous.

  • Buvez plus et plus souvent : eau, thé vert et tisanes ou jus frais. Toutes ces boissons saines contribuent à vous rassasier sans faire avancer l'aiguille sur la balance.

  • Prenez le temps de savourer vos repas : en ralentissant et en savourant chaque bouchée, vous apprécierez non seulement plus la nourriture, mais vous serez également moins susceptible de manger trop.

  • N'ayez pas peur de demander de l'aide.

 

Si vous souhaitez découvrir tous les avantages du programme Curves, réservez une consultation gratuite maintenant ou contactez le Curves Club le plus proche.

Pour voir ce contenu, vous devez accepter les cookies sur ce site.

Autoriser les cookiesRefuser